Visite Edmond de Rothschild

Visite Edmond de Rothschild

Le jeudi 25 Janvier, 10 étudiants de l’ESSEC, HEC, ESCP et EM Lyon ont été accueillis dans les locaux Edmond de Rothschild à Paris. Cette visite a permis aux étudiants de se familiariser avec les activités du groupe, et aux équipes M&A de cibler de potentielles nouvelles recrues. La visite s’est déroulée en trois étapes, en commençant par une présentation de l’activité Corporate Finance, suivie d’une étude de cas en équipe encadrée par un Analyste. Un cocktail est venu ensuite clôturer la visite, permettant ainsi aux étudiants d’avoir un moment d’échange privilégié avec les équipes M&A.

Présentation de l’activité

Edmond de Rothschild adresse essentiellement une clientèle de familles fortunées, d’entrepreneurs et de grandes institutions. Leur force réside dans leur actionnariat familial qui leur garantit une parfaite indépendance dans le conseil et la gestion de leurs clients.

En quelques chiffres le groupe présidé par Philippe Duval gère 166Mds€ d’actifs et compte près de 2700 collaborateurs implantés dans 13 pays dont les deux bureaux principaux sont Paris et Londres. Une implantation multi-sites (Paris, Lyon et Lille) leur permet d’être au plus proche de leurs clients.

Les activités du Groupe sont réparties autour de 5 métiers : Corporate Finance – Banque Privée – Asset Management – Private Equity – Institutional & Fund Services. La banque privée et l’Asset Managment sont les métiers historiques du Groupe qui représentent l’essentiel de leur activité et leur permet de créer des synergies vers les autres métiers. A titre d’exemple, un riche entrepreneur peut se rapprocher de la banque privée EdR pour protéger et faire fructifier son patrimoine familial. Par la suite, lorsqu’il exprimera le besoin de revendre son entreprise, la Banque Privée pourra le rediriger vers les équipes de conseil en fusions & acquisitions. Ainsi, environ 1/3 des opérations gérées par les équipes M&A proviennent de clients de la banque privée.

Les activités de Corporate Finance adressent uniquement des entreprises mid caps et small caps et se séparent en trois métiers : le conseil en financement – le conseil en fusions & acquisitions – le conseil stratégique en immobilier.

Grâce à une étroite collaboration entre les différentes équipes, le groupe est capable de proposer une offre complète de conseil et de traiter les aspects de type patrimoniaux, juridiques et fiscaux, notamment grâce à la présence d’une équipe spécialiste en Ingénierie Patrimoniale.

Le quotidien d’un banquier Edmond de Rothschild est en grande partie rythmé par le démarchage. En effet, bien que la banque privée alimente considérablement les activités de M&A, les entrepreneurs ne revendent en général qu’une seule fois leur entreprise. Le banquier a donc un rôle de business developer à assumer.

Etude de cas

L’étude de cas s’est faite en équipes de 7 étudiants encadrés par un Analyste M&A. L’étude portait sur une entreprise telle que Ferrari ou P&G. Une note de broker a été mise à disposition des étudiants qui ont disposé de 25 minutes pour construire un pitch d’investissement.

Un pitch d’investissement s’adresse à un panel d’investisseurs et doit présenter l’entreprise de façon la plus vendeuse possible. La présentation doit être structurée en 6 points essentiels, en commençant par une brève introduction sur l’activité et le management de l’entreprise.

Le temps imparti n’a pas permis aux étudiants de lire l’intégralité de la note de broker. De plus, il s’agissait d’une note de type « Initiation of Coverage », c’est donc la première note faite par le broker sur l’entreprise, elle est particulièrement longue (32p.) L’Analyste présent a insisté sur le fait que l’essentiel de l’information est présenté dans la première page et qu’il est primordial de structurer la présentation avant de se lancer dans l’étude de la note.

Bilan

Le bilan de cette visite est très positif. Elle a permis aux étudiants de découvrir les activités du groupe et de comprendre les principaux aspects qui les différencient d’une banque d’affaires. La visite a également été l’opportunité pour les étudiants de tester leurs compétences en étude de cas dans un cadre informel, tout en se familiarisant avec les équipes M&A autour d’un verre de champagne de la cuvée Rothschild.

Article rédigé par Thomas Mourry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *