Méthodes alternatives d’allocation d’actifs indépendantes des rendements espérés

Méthodes alternatives d’allocation d’actifs indépendantes des rendements espérés

Ce mémoire de recherche, rédigé par un étudiant du Master 104 de l’université Paris-Dauphine, présente différentes méthodes alternatives d’allocation d’actif indépendantes de l’expected return.
L’approche traditionnelle d’optimisation de la frontière efficiente, développée par Markowitz dans les années 1960, a de nombreux inconvénients. Elle repose en partie sur l’utilisation des rendements espérés qui sont difficiles à estimer. Le programme d’optimisation de Markowitz (minimisation de la variance du portefeuille sous contrainte d’un rendement constant) conduit à de portefeuilles optimaux concentrés très sensibles au données des rendements espérés.
Le mémoire aborde successivement, d’abord d’un point de vue théorique puis par une mise en pratique, la méthode du Minimum Variance Portfolio (MVP), l’allocation « 1/N » ou naïve, la méthode du Most Diversified Portfolio (MDP) et l’allocation Equally Risk Weighted Contribution.
Les performances de ces méthodes d’allocation sont ensuite comparées à travers l’études de trois portefeuilles réellement constitués et testés.

Accéder au fichier pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *